Contributions

Sébastien D.

Leffrinckoucke

31/07/18 à 23h11

Pour développer le vélo sur l'agglomération, il serait intéressant d'envisager trois types d'usages du vélo, le vélotoursime, le vélobalade, le véloutilitaire.Les aménagements à mettre en place ne sont pas les mêmes.
Beaucoup de cyclotouristes et véloutilitaires sur la zone portuaire et aucun aménagement sécurisé pour s'y rendre ou en sortir. Si Dunkerque souhaite plus de cyclotouriste, autant les accueillir convenablement dès la sortie du bateau.

L'agglomération se prête à l'usage du vélo, il serait intéressant d'inciter à l'achat et à l'usage de vélo, VAE et solutions alternatives de transport (vélocargo, triporteur).
En parallèle, la multiplication de parking sécurisé pour vélo permettrait de pallier le manque de garage particulier dans certains quartier de l'agglomération.
La multiplication de station de gonflage serait un point positif pour l'usage du vélo sur l'agglomération.

Ne plus supprimer d'aménagement cyclable existant sur route, le sécurisé ok mais ne pas libérer de place pour la voiture au détriment du vélo.

Faciliter la lecture des aménagement cyclable et prendre en compte l'usage de ces aménagements par des enfants (sécurisation et visibilité au intersection).

Rendre l'ensemble des communes de l'agglomération accessible à vélo sans discontinuité et par des itinéraires sécurisés et optimisés.

Ne pas négligez les échanges avec les associations ainsi qu'avec la population sur les aménagements à venir!

Voir plusVoir moins

Richard B.

Dunkerque

10/07/18 à 12h09

Les aménagements de type piste cyclable sont plus adaptés que les bandes. Cependant, il faudrait veiller à en garantir le confort et la fluidité en réalisant des abaissés de bordure à plat (sans ressaut), en assurant un entretien/ balayage régulier et en donnant, lorsque cela est possible, la priorité aux vélos dans les traversées de voirie. En effet, les ressauts, le non-priorité et les défauts d’entretien font que les cyclistes préfèrent parfois rouler sur la route.

Il faut également améliorer la continuité des aménagements. Un exemple : au niveau des 4 Ecluses, le cycliste ne peut pas tourner à droite depuis la piste bidrectionnelle pour rejoindre Vauban alors même qu’il y a un aménagement cyclable.

Il faut développer les sas-vélos et supprimer les répétiteurs de feux, permettant de mieux favoriser le respect des sas-vélos par les automobilistes.

Il faut davantage communiquer sur les trottoirs traversants qui restent peu connus, notamment sur le régime de priorité.

Voir plusVoir moins

Olivier C.

Dunkerque

05/07/18 à 15h57

Il est quand même on ne peut plus regrettable que cette 'concertation' arrive si tard après la mise en place du plan DK+ de Mobilité a été mis en place : il comporte de très nombreuses incohérences et erreurs quant aux aménagements de détail et dans la structure du réseau cyclable. Une concertation préalable avec les associations de cyclistes urbains aura évité tous ces désagréments. C'est pourtant une des base d'une bonne gestion de projet.

Voir plusVoir moins

Dunkerque V.

Dunkerque

04/07/18 à 08h10

Mettre en place (enfin) un Plan vélo.
Ce Plan Vélo peut avantageusement reprendre toutes les mesures recommandées ci-dessous.


* l'équipement

- Revoir le maillage des stations dk vélo et réevaluer le nombre de vélos par station.
- Instaurer une prime vélo à trois niveaux : prime pour vélo standard, prime pour vélo à assistance électrique et une prime vélo cargo,la prime pouvant être applicable aux entreprises locales.
- Proposer des abris sécurisés aux endroits stratégiques (gare, cinéma, plage...) mais aussi des mini-box pour les particuliers dans les quartiers où il y a peu de garages.
- Installer des arceaux vélo à proximité directe de toutes les infrastructures publiques (mairie, stade, musées, hôpital, université etc).
- Installer des bornes de gonflage avec kit de base de réparation (clé alen, tire pneu..) en accès libre dans la ville.
- Proposer un service de location de vélo cargo et de VAE (ou mieux de prêt)
- Installer des 'box vélo' à l'usage des riverains, pour garer les vélos dans les quartiers résidentiels (ex : rosendaël - Malo les bains)

* Les infrastructures

- Créer des véloroutes de liaison vers les villes et villages alentours.(ex : liaison Téteghem - Coudekerque, Bergues - Dunkerque...).
- Créer des véloroutes de liaison vers les zones industrielles, portuaires, commerciales.
- Créer un lieu d'aide à la réparation (et pourquoi pas en profiter pour y vendre des vélos d'occasion, retapés, pas chers).
- Tendre vers une continuité cyclable sur l'ensemble de l'agglomération.
- Respecter la loi LAURE lors des travaux de voirie.
- Faire de vraies pistes cyclables séparées de la route ET du trottoir (partage de la voirie).
- En finir avec la facilité du trottoir passé en voie verte.
- Remettre en place les sas vélo (notamment sur les axes bus du projet dk plus de mobilité)
- Contraindre la voiture en centre-ville (en installant des radars pédagogiques et des aménagements favorisant la baisse de la vitesse (stationnement en chicane, ralentisseurs,largeur de voie...) plutôt que le vélo.
- Sanctionner les infractions de stationnements sur pistes, bandes cyclables et trottoirs de façon systématique, ainsi que les excès de vitesse.
- En finir avec les angles à 90° sur les aménagements cyclables.
- En finir avec les barrières rendant inaccessibles aux vélos cargo, charettes, ou même simple vélo avec sacoches certaines infrastructures cyclables.
- Veiller à une qualité de revêtement des infrastructures cyclables équivalente à ce que l'on trouve pour les voies motorisées.

* divers

- Promouvoir les bénéfices du vélo (santé, rapidité, économie, environnement...).
- Inciter les entreprises privées à mettre en place l'IKV.
- Promouvoir le vélo école dans les écoles dunkerquoises.
- Former régulièrement les chauffeurs Dk'bus sur les problématiques vélo.
- Créer une carte interactive rassemblant les pistes cyclables, les parkings, les arceaux...
- Prendre en compte les voies cyclables et piétonnes lors des travaux de voirie ( sécurisation, déviation ...)
- Consulter systématiquement, et au début des projets, les assos vélo locales lors des réaménagements.

Voir plusVoir moins

Bertrand B.

Dunkerque

27/06/18 à 21h39

Monsieur je vois votre intérêt de développer le vélo avec plus de piste cyclable je suis entièrement favorable j’ai un souhait comme beaucoup de cyclistes c’est qu’au moins une fois par mois le nettoyage de c’est piste cyclable par une balayeuse mécanique serait utile sur tout le territoire de la communauté urbaine il y a beaucoup de crevaisons et je vois la piste cyclable du côté du carré de la vielle à Dunkerque à côté du canal de bourbourg est plein de cailloux et jamais nettoyé et dangereux en raison des cailloux à longueur d’année merci je mettre un entretien mensuel pour tout ces pistes cyclables ou voir verte est les cyclistes et nos enfants vous en remercie pour votre dévouement pour l’avenir du vélo dans notre communauté urbaine

Voir plusVoir moins

Thomas C.

Dunkerque

23/06/18 à 18h19

Il faut laisser le service dk vélo ! Super service une qualité exceptionnelle ! !!

Voir plusVoir moins

Philippe F.

Coudekerque-branche

14/06/18 à 10h01

Bonjour,
je suis convaincu que le vélo peut rendre de grands services dans le plan logistique dernier km durable. Déjà de grandes villes organisent des 'déménagements à vélo'.
Les plateformes robustes à atteler à un vélo, et qui permettent de transporter des charges jusqu'à 300kg existent, certaines sont conçues et fabriquées en France.
Sans aller jusqu'à cet extrême de charge, on peut concevoir d'atteler à un vélo une plateforme de taille utile 1,80m x 0,86m, charge maximale 150kg. Pour des questions de sécurité, la plateforme peut aussi avantageusement être attelée à un trike (tricycle à centre de gravité bas pour la stabilité) : freinage puissant sur 3 freins à disque hydrauliques, stabilité en toutes circonstances, y compris en freinage d'urgence. Confort pour le 'chauffeur-livreur'.
La plateforme permet de charger une palette jusqu'à 150kg (ou jusqu'à 300kg selon version), ou par exemple 2 gros électroménager .. Bien entendu le vélo ou le trike serait à assistance électrique..
Aller dans cette direction en matière de logistique dernier km permettrait de participer au développement du vélo, de se substituer à des véhicules plus lourds et énergivores (les utilitaires diésel ou électriques), contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air en ville, liiter les émissions de GES, contribuer à la création d'emplois nécessitant peu de qualification (code de la route).
Un projet antérieur de logistique a vélo a eu des difficultés, peut-être qu'associé au plan logistique dernier km, cela donnerait une meilleure chance à une nouvelle initiative.
Colisweb est un opérateur de la logistique dernier km qui a déjà établi un partenariat avec toutes les grandes enseignes qui sont présentent sur notre territoire ; Colisweb est très intéressé par les transporteurs qui sauront avoir une dimension logistique dernier km doux 'petits véhicules électriques, et vélo'.

RESUME DE MA CONTRIBUTION : introduire un volet 'logistique dernier km' dans le plan DK Plus de vélo, et associer la démarche avec l'appel d'offre et le plan de développement 'logistique dernier km' sur le territoire de la CUD.

Voir plusVoir moins

Olivier T.

Zuydcoote

29/05/18 à 22h05

Bonjour
Quelles sont les attentes en matière de vélo?
1- La sécurisation du parcours: voies dédiées éloignées du flux des véhicules motorisés dans la mesure du possible. Élément le plus important.
2- la sécurité du stationnement des vélos personnels et facilité renforcée pour les changements de modalités de transport: mise en place d'abris à vélo sécurisés disponibles h24 avec recharge batterie pour vélo électrique, station de gonflage des pneus, horaire temps réel des bus alentours, disposition de ces abris aux noeux stratégiques des bus ou des lieux de Covoiturage.
3- la poursuite des vélos à louer en étendant les stations à Zuydcoote et Bray-Dunes permettant l'utilisation de la nouvelle voie verte jusqu'à la frontière. DONC PAS D'ABANDON DU SYSTÈME ACTUEL.
Merci.

Voir plusVoir moins

Xavier V.

Dunkerque

11/05/18 à 11h04

La France est en retard par rapport à ses voisins européens sur la pratique du vélo en agglomération notamment. Pourquoi ne pas susciter la création d'une 'vélo-école' qui proposerait des cours de vélos aux adultes. Il en existe par ex. à Montreuil, en région parisienne, avec l'association 'Vivre à vélo en Ville'. (3.500 élèves formés à la bonne pratique du vélo.)
Voir ce reportage :
http://www.europe1.fr/societe/comment-se-mettre-au-velo-a-lage-adulte-3648701

Voir plusVoir moins

Xavier V.

Dunkerque

07/05/18 à 15h41

Comme dans d'autres agglomérations de France, par ex. Rouen, Nantes, Rennes, Lille, ... pourquoi ne pas installer sur la voie publique des principales villes de l'agglo. CUD quelques 'stations de gonflage' pour vélos, ne prenant que très peu de place, et offrant un service utile aux cyclistes ?
Par ex. à Dunkerque : devant la gare SNCF, Place Jean Bart, devant le Bateau Feu, devant la maison de l'Environnement, place St-Nicolas, devant l'hôtel de ville de malo, devant l'hotel de ville de Rosendaël, devant la piscine de Dk, etc...

Voir plusVoir moins

Grégory R.

Leffrinckoucke

05/05/18 à 11h24

Il faut développer et élargir le DK'Vélo, le concept est une très belle réussite, il manque juste son extension dans d'autres communes et quartiers des villes de la CU. Rendre gratuit ce système, puisque le bus sera gratuit, autant pousser la démarche plus loin, et ça permettra de favoriser la pratique du vélo, avec une possible augmentation de la part modale Vélo.
Installer dans toutes les villes de l'agglomération ce vélo en libre service

Installer des maisons vélo, un à chaque ville de la CU, proche d'un axe pour vélo (voie verte, etc...), avec point gonflage, pièce de rechange, et c, avec pourquoi pas une collaboration avec les entreprises type Décathlon ou indépendantes.

Faire des parkings surveillés, notamment en centre ville, et coeur de quartier (Rosendael centre, Malo centre, Petite Synthe, St Pol, Grande Synthe, Leffrinckoucke), plage. Avec système de code comme à la piscine de Dunkerque, on retient le numéro de l'emplacement vélo et on entre le code, plus de sécurité et esprit serein lorsqu'on laisse le vélo dans ce parking

Faire le plus possible des pistes cyclables sur trottoir, c'est un sentiment de sécurité, il faut le développer sur les grand axes notamment.
Faire une passerelle au dessus de l'autoroute ou passage sous l'autoroute, pour rejoindre la ZI de Petite Synthe et Grande Synthe, en venant de Petite Synthe et Dk. Développer des axes cyclables bien protégés de la circulation (pas de bande cyclable) dans les zones industrielles, des modèles de pistes cyclable bi-directionnelle et voie verte, limitant le risque d'accident avec les camions, bus, et voitures dans ces zones. Y compris au Port.

Continuer les pistes cyclable, et terminer les chantiers en priorité, comme Av Kléber, vers Dunkerque centre, parfois il y a des coupures, il faut faire la continuité cyclable.

Installer des panneaux digitaux, pour afficher le nombre de cyclistes qui empruntent ces axes, et de permettre de faire des priorités d'investissement sur les axes cyclables comme à Copenhague, Nantes, ou ailleurs

Favoriser les axes secondaires, par un fléchage, si les grands axes sont trop étroit et ne permettent pas de mettre une bande cyclable (Av de Rosendael par exemple, via des rues parallèles).

Créer des autoroutes du vélo, sur un axe Est Ouest et Nord Sud, reliant toutes les villes traversées, avec pourquoi pas l'utilisation de la Véloroute du littoral, cette pratique peut se faire en heure de pointe, pour aller travailler et revenir le soir.

Faire une journée type du vélo, fête du vélo par exemple à l'échelle communautaire pour encourager cette pratique, ça peut se faire lors des 4 jours de Dunkerque. Avec animations, stand de conseil, et de vente vélo, etc...

Avoir par année, une carte de l'agglomération avec les pistes, bandes cyclables et voies vertes, comme pour le réseau de bus dans nos boites aux lettres, une carte réactualisée à l'année.

Encourager les installations de magasins de vélo, et notamment des vélos spécifique, vélo cargo, vélo remorque, etc....

Voir plusVoir moins

    Dk'Plus de Vélo
    Pertuis de la Marine
    BP 85530
    59386 Dunkerque Cedex 1

    Tél. | 03 28 62 70 00

    © 2018 Communauté urbaine de Dunkerque | Mentions légales